Pratiques de lecture dans la culture numérique : contribution du design graphique

Pratiques de lecture dans la culture numérique : contribution du design graphique
(e)mergences
Tables rondes en collaboration avec l’Ecole Régionale des Beaux-Arts de Valence

Les technologies numériques sont des technologies d’écriture. En tant que telles elles constituent, comme l’invention de l’écriture elle-même il y a 5000 ans, une extension sans précédent de notre cerveau et, ainsi, de nos possibilités cognitives. (. . .)
Mais la singularité de ces technologies implique des « savoir-comprendre » qui sont des « savoir-lire » et des « savoir-voir » spécifiques de ceux de la culture du livre. L’émergence de la culture numérique ne signifie pas « la mort du livre ». En revanche, elle engendre un profond mouvement de reconfiguration des pratiques et des apprentissages. (. . .)
(. . .) peu de réflexions, en France, portent sur la contribution du design graphique à l’accès à ces nouveaux « savoir-lire » et « savoir-voir ». Communément assimilé à une fonction d’emballage créateur de plus-value, il devra, ici, être compris comme l’un des acteurs contribuant au traitement, à l’organisation des contenus, à leurs conditions d’accès et d’appropriation ; il agit non pas sur la peau, la surface des choses, mais dans leur structure, dans les processus, dans les relations. (. . .)

Avec Marin Dacos, Stéphanie Vilayphiou et Alexandre Leray (Issue Magazine), Yannick James, Florian Cramer, etc . . .

Jeudi 11 mars 2010
Lux° Scène nationale de Valence, Valence

This entry was posted on Friday, February 26Art, Graphic Design. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. Responses are currently closed, but you can trackback from your own site.