Op & Post-Op Editions


Ghost/Ghost by Tauba Auerbach

L’appellation “Op art”, qui trouve son origine dans l’abréviation de l’expression “optimal art”, s’impose en Europe dans les années 60. Ce mouvement artistique renoue avec l’abstraction géométrique en cherchant à créer des jeux optiques et des effets d’illusions pouvant s’inscrire à la surface de la rétine.
L’exposition Op & Post-op Editions – du 8 mars au 12 avril, 2014, Florence Loewy by artists…, Paris – associe des éditions et des livres d’artistes de Tauba Auerbach, Sigrid Calon, Philippe Decrauzat, François Morellet, Dan Walsh.

This entry was posted on Tuesday, March 4Art, Books, Exhibitions. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. Responses are currently closed, but you can trackback from your own site.