L’écartelage ou l’écriture de l’espace d’après Pierre Faucheux


© Paul Lepreux

Pierre Faucheux (1924-1999) a été l’une des figures majeures de l’édition française au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Renouvelant largement ce champ du design graphique, il traversa la seconde moitié du XXe siècle en y laissant des empreintes multiples qui sont autant d’expérimentations revisitant les avant-gardes ou s’inscrivant dans les courants artistiques de son époque. En marge de son atelier, il développa un travail visuel constitué de collages et d’”écartelages” photographiques. Enfin, il consacra également sa carrière à l’architecture, en s’associant aux projets de divers architectes ou en élaborant des aménagements muséaux et des scénographies d’expositions.
Faucheux concevait l’architecture comme une écriture et la mise en livre comme un travail architectural : écrire l’espace et être un architecte du livre, tel fut le grand écart qu’il se proposa de tenir tout au long de sa carrière. À partir de cette notion d’écart, qu’il fit sienne à la suite de Charles Fourier puis des surréalistes, L’écartelage ou l’écriture de l’espace d’après Pierre Faucheux, sous la direction de Catherine Guiral, Brice Domingues & Jérôme Dupeyrat, propose d’approfondir la connaissance critique du travail de Pierre Faucheux tout en le situant parmi les acteurs de son époque et en regard des références historiques et culturelles qui permettent de comprendre les divers aspects de son œuvre.

This entry was posted on Thursday, November 28Books, Graphic Design. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. Responses are currently closed, but you can trackback from your own site.