Initiales n° 02 – Initiales J.B.

La revue Initiales, produite et éditée par l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts (ENSBA) de Lyon, esquisse les contours d’une galerie de “portraits en creux” en s’organisant autour de “figures-source”, existantes ou fictives.

Pour son deuxième numéro, la revue Initiales se penche sur une figure solaire qui irradie depuis les années 60 la côte Ouest des Etats-Unis : John Baldessari.
Conçue comme une “monographie augmentée” avec son architecture en trois chapitres qui s’intéresse aussi bien au contexte de production dans lequel travailla John Baldessari, qu’aux échanges qu’il orchestra, et aux méthodes (collage, montage), toujours d’actualité, qu’il initia ; avec sa voix off aussi, qui vient commenter après coup les choix parfois audacieux des contributeurs – critiques d’art, historiens, écrivains, artistes et même juriste – la revue Initiales procède par encerclement progressif et poursuit un seul objectif :réinitialiser cette figure qui a fait école dans son domaine et au-delà.

À l’occasion du lancement au Palais de Tokyo, le 5 juillet, 19h, Palais de Tokyo, Paris, la revue Initiales, en partenariat avec la galerie de Multiples, propose un accrochage de multiples de John Baldessari, dont le poster inédit inséré dans chaque numéro d’Initiales J.B. Ainsi qu’une table ronde qui réunira Emmanuel Tibloux et Claire Moulène, directeur de la rédaction et rédactrice en chef de la revue, les historiens de l’art Marie de Brugerolle et François Aubart ainsi que l’écrivain Fabrice Reymond.

This entry was posted on Wednesday, June 12Art, Periodicals. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. Responses are currently closed, but you can trackback from your own site.