coeur, point et ligne sur plan


© Solveig Robbe

Le travail de Céline Duval, qui signe sous le nom d’artiste documentation céline duval, se nourrit souvent de photographies d’amateurs. Son regard collecte, rejette ou garde, classe et hiérarchise, met en relation puis élabore un scénario en images. Le livre figure parmi ses formes d’expression privilégiées.

En 2011, invitée par Didier Schulmann, conservateur à la Bibliothèque Kandinsky – Musée national d’art moderne Centre Pompidou, elle découvre les photographies familiales de Vassily Kandinsky, léguées en 1981 par la veuve du peintre, Nina.
Kandinsky a joué un rôle important dans la formation du regard de Céline Duval : très vite, cette dernière imagine à partir de ces archives photographiques une version toute personnelle de Point et ligne sur plan, l’ouvrage théorique du peintre qu’elle préfère.
En janvier 2013, la publication “cœur, point et ligne sur plan” voit le jour. Entre l’univers pictural de Kandinsky et les photographies intimistes qu’elle a sélectionnées pour faire ce livre, Céline Duval organise un flux d’analogies formelles, du tableau à la photographie, de la vie sociale à la vision intérieure…
Lancement du livre le 6 avril 2013, dès 17h, Florence Loewy Books by artists, Paris.

This entry was posted on Tuesday, April 2Art, Books. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. Responses are currently closed, but you can trackback from your own site.