Conférences ERBA Rennes: Victor Guégan & Thomas Petitjean

VICTOR GUÉGAN
“LE MODERNISME GRAPHIQUE : L’ESPRIT D’UTOPIE À L’ÈRE DE LA REPRODUCTIBILITÉ”

Mardi 18 janvier 2010

Liés aux courants fondateurs de la modernité picturale et architecturale (De Stijl, le Bau-haus), des typographes et des artistes novateurs, conscients de l’enjeu politique et social que constitue l’imprimé, jettent les bases d’un design fonctionnel. Autour du concept de « Nouvelle Typographie », ils forment un laboratoire critique, au sein duquel ils tentent de lier leurs utopies esthétiques et éthiques aux exigences productivistes de l’industrie.

Victor Guégan est doctorant en histoire de l’art et du graphisme à l’université Paris IV-Sorbonne. Sa thèse porte sur le modernisme typographique dans l’Allemagne des années 1920 et est centrée sur la figure de Jan Tschichold. Il est également l’auteur d’articles et de traductions dans le domaine du design graphique et de l’esthétique du livre. Il occupe actuellement un poste de chargé de projets éditoriaux à la Direction des publics du Centre Pompidou.



THOMAS PETITJEAN
“ATELIER HEY HO”

Mardi 25 janvier 2011

Hey Ho est un atelier de design graphique fondé en 2007 à Paris par Thomas Petitjean & Julien Hourcade.
En 2010, Julien Hourcade quitte le studio pour fonder Sundries. Après 3 années à l’école d’architecture et de paysage de Bordeaux, puis des études de communication visuelle, Thomas Petitjean s’installe à Paris en 2005. Spécialisé dans le design imprimé, il conçoit principalement des livres, des magazines, des posters, des signalétiques ou des identités visuelles. Travaillant essentiellement dans le domaine culturel (maison d’édition, musées…), son travail se distingue par une forte présence de la typographie, et un rejet quasi systématique de l’ornement.
Ses travaux les plus récents comprennent, entre autres, le catalogue, la communication et la signalétique de l’exposition Larry Clark, au Musée d’Art moderne de la ville de Paris; une présentation de la sélection des affiches françaises 2010, pour le festival international de l’affiche et du graphisme de Chaumont; ou encore l’ouvrage “Esthétique des différends” de Benoît Maire, aux éditions Rosascape.

This entry was posted on Saturday, January 15Graphic Design. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. Responses are currently closed, but you can trackback from your own site.